Depuis l’ère de la révolution industrielle, et même avant, les activités humaines donnent naissance à de nombreuses problématiques sur l’environnement, alors que la protection de l’environnement fait partie d’un enjeu majeur. Pour trouver des solutions à cette situation, une des rétrospectives de la CES 2018, qui traite l’émergence de la domotique, peut apporter son aide. Pour approfondir ce sujet de la domotique et environnement, vous découvrirez dans cet article la relation entre la domotique, la consommation d’énergie et le photovoltaïque.

Domotique et environnement : gérer la consommation d’énergie

Étant un outil connecté et plus performant, la domotique énergétique permet de contrôler la consommation de l’énergie dans une habitation. Cette méthode consiste à faire des analyses. Elle mesure en temps réel la consommation en électricité. En utilisant un ordinateur ou un smartphone muni d’un logiciel ou d’une application, il est possible de piloter à distance tous les dispositifs et tous les équipements branchés au système de façon manuelle ou automatique, au choix. Cette opération permet de détecter et de supprimer les dépenses parasites ou inutiles dans une maison. Soulignons qu’un appareil électrique en veille consomme toujours de l’électricité même s’il n’est pas en utilité. Dans ce cas, la domotique intervient en coupant l’alimentation de la machine en veille, par exemple. De plus, elle permet de repérer les équipements énergivores, c’est-à-dire les appareils électriques qui consomment une trop grande quantité d’énergie.

La domotique et le photovoltaïque

Domotique et environnement se rendent mutuellement service. La première a en effet un lien avec l’énergie solaire et le panneau solaire. Grâce à l’énergie solaire, l’émission des gaz polluants causés par la production d’électricité des énergies fossiles diminue. Quant au panneau solaire, celui-ci permet de produire de l’électricité à partir de l’énergie apportée par le rayonnement solaire. Or, l’exploitation de la domotique relève d’une autoconsommation, que ce soit sur l’électricité ou pour les besoins domestiques. Lorsqu’une autoconsommation se présente, si vous connaissez et maîtrisez le temps idéal pour l’utilisation de certains appareils électroménagers, vous serez en mesure de privilégier tel ou tel appareil le jour ou la nuit en fonction de sa consommation, profitant ainsi de l’énergie solaire, ce qui entraîne logiquement la réduction de la facture.

En outre, pour diminuer la consommation, des systèmes de domotique programmables permettent de gérer votre consommation au meilleur moment. De plus, ils permettent aussi de connaître la production d’électricité générée par vos panneaux. À part cela, il existe l’application Solar Edge qui offre par exemple la possibilité de rester connecté à votre maison tout en suivant la production de votre panneau solaire. Elle donne une visibilité complète des performances de votre système et vous informe en même temps des éventuels problèmes qu’il peut rencontrer. Ceci est faisable, grâce aux systèmes d’alerte automatiques.